COLLABORATION EN FAMILLE AU CABINET HUPKENS

EN MARS 2018, APRES 4 MOIS DE LUTTE AVEC LE BOURGMESTRE WILLY DEMEYER, L’ASSOCIATION CITOYENNE TRANSPARENCIA A ENFIN OBTENU LA COMPOSITION DES CABINETS DE LA VILLE DE LIÈGE. L’ANALYSE DE CE DOCUMENT A RÉVÉLÉ QUELQUES SURPRISES… VOUS SOUHAITEZ NOUS AIDER POUR ENQUÊTER SUR LA TRANSPARENCE DE NOS ÉLUS ? EMPLOYÉ D’UN SERVICE PUBLIC, LANCEUR D’ALERTE, GRAPHISTE WEB, JURISTE, INFORMATICIEN, SECRÉTARIAT, DESSINATEUR, ANALYSTE DE DONNÉES, CHACUN À UNE PLACE CHEZ NOUS  : INSCRIVEZ VOUS ICI

EN COUPLE A LA VILLE COMME AU CABINET

Jean-Pierre Hupkens (PS) est un vieux de la vieille en politique. Échevin de la Culture depuis 2006, il débute sa carrière de militant au sein de la FGTB, alors qu’il est encore étudiant. Il effectue ensuite un bref passage aux Jeunesses communistes puis rejoint l’équipe du magazine « Pour ». La suite de sa carrière se déroule dans le monde bancaire, ce qui ne l’empêchera pas de continuer ses activités au sein de l’Union socialiste communale (USC).

Alix Courdesse, son épouse depuis une quarantaine d’années, est aussi connue dans la sphère politique locale. En décembre 2015, elle est devenue conseillère consulaire socialiste auprès des Français de Belgique. Mais en 2014, elle est encore à la recherche d’un emploi. Elle finit par être engagée à mi-temps au cabinet de son conjoint.

ET LA RÉGLEMENTATION DANS TOUT ÇA ?

Actuellement, le Code de la démocratie locale (article L1123-31) n’interdit pas l’embauche de collaborateurs familiaux au niveau communal. Cependant, cette proximité amène évidemment de nombreuses interrogations : est-ce que la procédure d’embauche a été respectée ? Est-ce qu’un appel à candidatures public a été lancé ? Comment un échevin procède-t-il à l’évaluation de sa femme ? Etc.

Nous avons posé toutes ces questions à la Ville de Liège. Le Collège nous a expliqué que pour l’engagement d’une personne extérieure, l’échevin doit soumettre la proposition au Collège communal, qui l’accepte ou la rejette. Cependant, nous n’avons pas obtenu d’informations au sujet de la publicité de ces offres d’emploi. Sur le plan hiérarchique, le personnel de chaque cabinet dépend du secrétaire de cabinet. D’après la Ville, c’est lui qui est aussi responsable des évaluations, qui se déroulent en principe tous les deux ans.

Enfin, dans sa réponse, le Collège nous a fait part de « son étonnement, face à [cette] démarche, qui tend à présupposer que s’agissant de l’épouse d’un échevin, les autorités communales n’auraient pas respecté les procédures« .

En tout cas, le législateur semble avoir estimé lui aussi que ce genre de promiscuité n’était plus souhaitable. En mars 2018, un nouvel alinéa a été introduit dans l’article L1123-31. Il entrera en vigueur après les élections communales. A partir de ce moment-là, « les membres du secrétariat du Collège ne pourront plus être parents ou alliés jusqu’au deuxième degré inclus, ni être unis par les liens du mariage ou cohabitants légaux avec un membre du collège communal« . Si Jean-Pierre Hupkens est réélu une nouvelle fois, il va donc devoir divorcer… sur le plan professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *